Fonctionnement de l’appareil SODAR

Le sodar pour mesurer le vent et le brouillard

Le son émis par le sodar (Sonic detection and ranging) se propage à la verticale de l’instrument jusqu’à ce qu’il rencontre une différence de densité de l’atmosphère, généralement accompagnée d’un cisaillement de vent. Une partie de l’onde est alors renvoyée et captée par le sodar. Le temps du trajet permet de déduire la distance verticale de cette discontinuité des couches d’air et le glissement de fréquence permet de calculer la vitesse des couches de vent. Selon la fréquence d’émission sonore et la puissance de l’appareil, les sodars ont une portée efficace maximale de 1000 mètres.

Source Météo France

Wikipedia

Laisser un commentaire