Les éoliennes font trop de bruit

Il ne suffit pas de se balader le long d’un parc éolien et de tendre l’oreille pour se faire une opinion. Il faut vivre une année à proximité.

Au pied d’une éolienne, le niveau sonore est équivalent à celui qu’il y a à l’intérieur d’une voiture, le bruit du vent est bien souvent plus dérangeant que le bruit de l’éolienne. Le fonctionnement d’un parc éolien occasionne des niveaux sonores de 45 dB(A) à 300 ou 400 mètres : c’est l’équivalent du niveau sonore dans un bureau ordinaire.

L’émergence maximale (la « nuisance sonore » au niveau des riverains) tolérée par la réglementation est très contraignante (législation par ailleurs renforcée par le décret relatif aux bruits du voisinage du 31 août 2006) : elle est de 3dB la nuit et de 5 dB le jour.

Le bruit d’une éolienne est constitué avant tout du bruit de la pale qui fend l’air (principalement l’extrémité de la pale). Les constructeurs d’éoliennes ont, au fil des années, peaufiné la conception des pales et leurs extrémités pour réduire les émissions sonores. D’autres éléments ont été améliorés pour rendre les éoliennes plus silencieuses : engrenages de précision, arbres de transmission sur coussinets amortisseurs, nacelles capitonnées, etc.

Le fonctionnement des éoliennes peut aussi être programmé de manière à réduire les émissions sonores (fonctionnement au ralenti ou arrêt des éoliennes lorsque les conditions de vent sont défavorables).

Source : Wiki Eolienne

Laisser un commentaire